plateforme coopérative de partage d'information 1.9 Version de PLOOPI
PLOOPI est une plateforme web de travail collaboratif (GNU GPLv2) permettant à ses utilisateurs d'échanger et de diffuser des données. Il s'agit d'un logiciel sécurisé, robuste et optimisé dont le code source a été de nombreuses fois audité. PLOOPI se présente également sous la forme d'un framework de développement permettant de faciliter la mise en oeuvre de modules métiers basés sur des fonctionnalités avancées de travail collaboratif.

Documentation

Administration générale

Note de l’auteur
Les captures d‘écran ont été réalisées en environnement GNU/Linux / Gnome / Firefox / PLOOPI 1.0. Les différences d’interprétation et d’affichage liées aux versions de navigateurs et de systèmes d’exploitation peuvent engendrer une mise en page ou un affichage légèrement différent de votre environnement.

Le module “Administration” est accessible aux utilisateurs ayant un niveau d’administrateur (“Administrateur Système”, “Administrateur d’Espace”, “Gestionnaire d’Espace”).
Les “Administrateurs Système” sont par contre les seuls à pouvoir accéder au menu “Système”.

Système

Installation

Depuis cette interface, l’administrateur peut installer, mettre à jour ou supprimer les modules qu’il met à disposition des utilisateurs du portail PLOOPI. Le tableau “Modules installés” contient trois colonnes supplémentaires: Actions, Métabase, Objets Webedit, détaillées ci-après.

Actions : Paramètre qui indique si le module permet la gestion des rôles.
: gestion des rôles possible
: gestion des rôles impossible

Métabase : Paramètre qui indique si le module fourni une métabase (base de données décrivant d’autre bases de données)
: métabase fournie
: métabase non fournie

Objet Webedit : Paramètre qui indique si le module fourni un objet intégrable dans le module Webedit (gestion de contenu). Par exemple, le module Forms permet de créer des formulaires (contact, newsletter …), ceux-ci peuvent ensuite être intégrés dans un article d’une site internet via le module Webedit.
: intégration d’un objet dans le module Webedit possible
: intégration d’un objet dans le module Webedit impossible

Paramètres

Les paramètres définis à ce niveau sont applicables, par défaut, à tous les utilisateurs d’un portail PLOOPI. Toutefois, ces mêmes paramètres sont modifiables à l’intérieur de chaque espace de travail et il est très important de noter que ces dernières modifications sont prioritaires sur les paramètres définis dans l’Administration Système.
Aussi, remarquez la présence d’un pseudo-module “Système” non instanciable qui permet de modifier des paramètres propres au portail. Sur cet exemple il est possible générer un fichier htpasswd (couple nom d’utilisateur / mot de passe utilisé pour limiter certains accès à une liste d’utilisateurs du portail) et de choisir la langue du portail (actuellement seul le français est disponible).

Outils

Cette fonctionnalité offre un panel d’outils permettant de vérifier le bon fonctionnement de PLOOPI ou bien la bonne configuration de votre système pour permettre une utilisation optimisée du portail PLOOPI

Diagnostic : cet outil vérifie certains points de la configuration du serveur afin de détecter les sources d’erreurs potentielles. Chaque point de vérification est clairement décrit, un commentaire lui est associé ainsi qu’une puce afin de visualiser rapidement si ce point pose problème ou non.

PhpInfo : Affiche de nombreuses informations sur PHP, concernant sa configuration courante : options de compilation, extensions, version, informations sur le serveur, et l’environnement (lorsqu’il est compilé comme module), environnement PHP, informations sur le système, chemins, valeurs générales et locales de configuration, en-têtes HTTP et la licence PHP.
Comme tous les systèmes sont configurés différemment, phpinfo() sert généralement à vérifier la configuration ainsi que les variables prédéfinies, pour une plate-forme donnée. (source : www.php.net)

Charge du serveur : Cet outil permet, entre autre, de vérifier rapidement la charge du serveur ainsi que le temps de réponse afin d’avoir une bonne appréciation des performances du portail pour les utilisateurs. De plus, il est possible de consulter, via cet outil, les 100 dernières requêtes SQL traitées par le serveur.

Historique des actions : Par défaut cet outil affiche les 100 actions effectuées le plus récemment par tous les utilisateurs du portail PLOOPI. Il est également possible d’effectuer des recherches parmi les logs selon différents critères. Enfin, il est possible d’exporter une liste de logs au format CSV

SQLDump : Cet outil permet de télécharger les données dans un fichier SQL. Attention, cet outil ne remplace pas un dump classique. Il est également recommandé de n’utiliser cette fonctionnalité que sur des petites bases de données.

Espaces de travail

Présentation

L’arborescence unique de groupes d’utilisateurs et espaces de travail permet de visualiser l’organisation hiérarchique au sein de PLOOPI. Par son intermédiaire, l’administrateur accède à l’administration et au paramétrage de ces différentes entités.

  • Les groupes d’utilisateurs permettent de créer et gérer des listes d’utilisateurs. Ces groupes peuvent faciliter l’affectation des utilisateurs aux espaces de travail et à la gestion des rôles.
  • Les espaces de travail permettent principalement l’instanciation des modules et la définition des droits affectés aux utilisateurs.

Un espace de travail peut être défini comme un regroupement de fonctionnalités offertes par les modules et partagées entre des utilisateurs ayant un objectif commun de collaboration.

Gestion des utilisateurs et groupes d’utilisateurs

  • Groupe

Pour accéder à la gestion d’un groupe, l’administrateur doit cliquer sur son nom dans l’arborescence. Le groupe sélectionné devient le groupe courant et son nom apparaît en gras.

Le “Groupe Principal” est un groupe particulier. En effet, il est considéré comme le père de toute la hiérarchie des groupes qui composent l’arborescence. Il permet surtout aux administrateurs système d’accéder à l’ensemble des utilisateurs de la plateforme PLOOPI quelque soit leur groupe de rattachement. De plus, il possède les mêmes propriétés que les autres groupes (sauf la possibilité d‘être supprimé).
Un groupe est identifié par un nom et peut être partagé aux sous-espaces. Quel est l’utilité du partage ? Il faut savoir que les utilisateurs créés dans un groupe d’utilisateurs ne sont par défaut visibles que depuis l’espace de travail auquel le groupe est rattaché. Le partage permet ainsi de rendre visible les utilisateurs aux sous-espaces.

Attention: lorsque l’administrateur supprime un groupe d’utilisateurs (pour se faire le groupe ne doit contenir aucun utilisateur) et qu’il souhaite garder les utilisateurs au sein du portail PLOOPI il faut cliquer sur l’icône pour détacher l’utilisateur de son groupe.

  • Utilisateurs

A partir de cette interface, il est possible d’afficher la liste des utilisateurs du groupe sélectionné, d’ajouter un utilisateur à ce groupe ou encore de rattacher un utilisateur à ce groupe. Le dernier onglet permet d’importer une liste d’utilisateurs à partir d’un fichier texte.

Cette icône , permet de supprimer l’utilisateur. Attention: cette suppression est définitive.

Cette icône , permet de couper la relation entre l’utilisateur et son groupe de rattachement.

Cette icône , permet d’accéder à la fiche utilisateur. (voir la capture ci-après)

Un utilisateur est obligatoirement défini par un nom, un prénom et un couple “nom d’utilisateur / mot de passe” unique. Il est conseillé de renseigner au maximum les champs de la fiche utilisateur puisque le module Directory (annuaire) utilise ces informations pour effectuer des recherches.
Note: si l’utilisateur souhaite recevoir une copie des messages par courriel, il est indispensable que le champ “Courriel” soit renseigné.

Gestion des espaces de travail

  • Espace

Pour accéder à la gestion d’un espace de travail, l’administrateur doit cliquer sur son nom dans l’arborescence. L’espace sélectionné devient l’espace courant et son nom apparaît en gras.

Voici une vue générale, chaque partie est détaillée ci-après:

L’espace de travail est défini par son nom (propriété obligatoire). Le code est optionnel. Il s’agit d’un champ libre pour les développeurs de modules.

La rubrique “Accès” permet de définir le comportement de l’espace de travail. – Le backoffice est une interface de gestion qui permet à un utilisateur identifié d’accéder à ses espaces de travail, d’utiliser des modules et de partager des données en collaboration avec d’autres utilisateurs. – Le frontoffice est un fonctionnement particulier de l’espace de travail ayant vocation à être le coeur d’un site internet (public ou non) de diffusion de contenu. Cette configuration doit être accompagnée d’une instance du module Webedit (gestion de contenu).
Un espace de travail peut à la fois remplir un rôle de backoffice et de frontoffice.
La liste des domaines permet d’affecter un ou plusieurs domaines à un type d’accès (backoffice, frontoffice) d’un espace. Par défaut cette liste contient le caractère “*”.
Ceci signifie que tous les domaines sont valides pour accéder à cet espace. Un domaine peut être caractérisé par un nom de domaine (www .mondomaine.fr) ou une adresse IP (192.168.1.50), mais il ne peut pas être défini à l’aide de jokers (*.mondomaine.com).

Les “META Informations” permettent de renseigner des champs “invisibles” par l’utilisateur mais qui viennent s’insérer dans le code source du portail pour renseigner les moteurs de recherche (Google, Yahoo, Exalead, …).
Note: cette partie est surtout utile pour le frontoffice.

La partie Filtrage / Sécurité permet de mettre en place un mécanisme de restriction d’accès qui vient compléter le filtrage simple par nom d’utilisateur et mot de passe. Le filtrage IP permet de restreindre l’accès aux utilisateurs dont l’adresse IP correspond au(x) filtre(s). Par défaut, toutes les adresses IP sont autorisées. Ce champ accepte autant de règles que nécessaire, chacune séparée par un point-virgule (;).
Les adresses IP autorisées peuvent être définies de trois manières:

  1. adresse IP simple: 192.168.1.25;192.168.1.100
  2. plage d’adresse IP: 192.168.0.1-192.168.0.100;192.168.1.50-192.168.1.150
  3. adresse avec “joker”: 192.168.1.* ou
    192.168.0.*

  • Modules

L’onglet “Modules” permet de gérer les modules instanciés dans l’espace de travail courant ainsi que les propriétés qui leurs sont associés.
un module ne peut être instancié que s’il a été précédemment installé sur la plateforme. Une fois installé, il est possible de créer plusieurs instances d’un même module. Il est aussi permis d’utiliser un module partagé par un espace parent si le partage du module a été activé par son espace propriétaire (espace qui a créé l’instance du module).

Cette icône supprime l’instance du module dans l’espace de travail.

Cette icône affiche les propriétés de l’instance du module. (voir la capture ci-après)

Les “Propriétés du module” permettent à la plateforme PLOOPI de savoir comment gérer l’instance du module ainsi que les données qui lui sont associées.

  • Actif: Détermine si le module est utilisable ou non. Un module peut être instancié mais inutilisable, c’est-à-dire qu’il ne figure pas dans le menu des modules.
  • Connexion Auto: Détermine si ce module est affiché par défaut lors de la connexion de l’utilisateur dans un espace de travail.
  • Partagé: Détermine si ce module est partagé pour les sous-espaces.
  • Hérité: Détermine si ce module est automatiquement hérité aux sous-espaces.
  • Administration Restreinte: Si l’administration du module est restreinte, les administrateurs des sous-espaces qui utilisent ce module auront des droits limités.
  • Vue: Choix de la vue qu’ont les utilisateurs sur les données du module, Privée : les données ne sont vues que par l’espace, Descendante : les données sont vues par l’espace et les sous-espaces (les données « descendent »), Ascendante : les données sont vues par l’espace et les espaces parents (les données « montent »), Globale : les données sont entièrement partagées.
  • Vue Transversale : Permet le partage de la vue sur les données aux espaces d’un même niveau.

  • Paramètres

Cette interface est identique à ce qui a été vu dans la partie “Administration générale – Système – Paramètre”. Il existe néanmoins une différence de taille au point de vue conceptuel. En effet, ici l’administrateur paramètre une instance du module alors que dans la partie “Administration Système, il s’agit d’un paramétrage général. A fortiori, la paramétrage d’une instance de module prévaut sur le paramétrage général du module.

  • Utilisateurs

Les utilisateurs sont créés au niveau des groupes d’utilisateurs. Pour être valide un compte utilisateur doit ensuite être rattaché à un espace de travail directement ou par l’intermédiaire de son groupe d’appartenance. Ainsi, la partie “Utilisateur” de l’administration des espaces de travail propose deux principales fonctions “rattacher un utilisateur” et “rattacher un groupe”. Ces fonctionnalités proposent une liste d’utilisateurs ou de groupes disponibles. Le rattachement se fait par un clic dans la case “Actions” de l’utilisateur ou du groupe devant être rattaché.

Le rattachement d’un utilisateur ou d’un groupe d’utilisateurs à un espace de travail permet de définir un niveau d’accréditation pour chaque utilisateur via la fonctionnalité de modification () de celui-ci dans la liste des utilisateurs.

  • Administrateur système: Le niveau le plus élevé. Cet utilisateur ou ce groupe a notamment accès à la partie “Administration” de PLOOPI.
  • Administrateur d’espace: Cet utilisateur ou ce groupe n’a pas accès à la partie “Administration” de PLOOPI mais dispose d’un accès à l’ensemble des autres fonctionnalités.
  • Gestionnaire d’espace: Cet utilisateur ou ce groupe n’a pas accès à la partie “Administration” de PLOOPI ni à la gestion des modules, néanmoins il peut gérer les groupes et les utilisateurs.
  • Utilisateur: Il s’agit du niveau standard. Les fonctions de l’utilisateur ou du groupe peuvent être complétées grâces aux rôles et aux profils.
  • Rôles

Les rôles sont définis pour chaque module. Un rôle regroupe un ensemble d’actions autorisées sur un même module. Comme les modules, les rôles peuvent être partagés aux sous-espaces. Il pourront alors être utilisés mais pas modifiés.

L’onglet “Gestion des rôles” permet de modifier ou de supprimer un rôle existant.

L’onglet “Ajouter un rôle” permet de créer simplement des rôles.

L’onglet “Attribution des rôles” permet d’affecter les rôles à des utilisateurs ou des groupes rattachés à l’espace courant. Un utilisateur ou un groupe peut disposer de plusieurs rôles de différents modules.





Retour en haut de la page